Horaires d'ouverture

La Tronche Corenc Le Sappey-en-Chartreuse

Mardi

16h-18h30

16h30-19h

16h30-18h

Mercredi

10h-12h

14h-18h30

14h-19h

16h-18h

Vendredi

16h-19h

16h-19h30

16h30-18h30

Samedi

10h-13h

14h-17h

10h-13h

10h-12h30

Vacances scolaires (sauf l'été)
Fermeture le samedi après-midi

Mardi, mercredi, vendredi

15h-19h

Samedi: 10h-13h

Lundi*: 17h-18h30

Samedi*: 10h-12h30

* sous réserve de disponibilité

des bénévoles

Informations pratiques

Ateliers

Traces


Paroles d'exil

Avant l'exil, j'étais quelqu'un : paroles de réfugiés

par L'Ecolier, patricia
Récits recueillis par l'association Apardap. Extrait de la préface: Nous voulions que l'on rende justice à ces personnes arrivées en France de pays non européens, qui sont souvent méconnues et méprisées, et qui se sentent dépossédées de leur rôle social. Nous avions remarqué, quand on leur demandait leur profession, qu'elles répondaient fréquemment : "Je n'ai pas de profession - comment ça ? - puisque je ne suis pas autorisé à travailler" et cela peut durer des années. La personne en attente de titre de séjour sont condamnées à l'inactivité et à la misère assistée, alors qu'elles voudraient se suffire à elles-mêmes et ne pas peser sur la société qui les accueille, mais au contraire lui prouver leur reconnaissance en participant à sa vie.

Avec tes mains

par Kalouaz, Ahmed
Soldat de la Seconde Guerre mondiale, immigré en France dans les années 1950, le père d'Ahmed Kalouaz a partagé le destin de centaines de milliers de travailleurs maghrébins. Ce récit émouvant et sans concessions parvient à lier de façon très vivante la petite et la grande histoires, pour illustrer une réflexion sur l'exil et la condition immigrée jusqu'aux soubresauts d'aujourd'hui : la crise des cités et le retour à la religion des enfants et petits-enfants de cette première génération. Lauréat du prix BEUR FM Méditerranée et du prix Léo Ferré.

Poètes en exil

Malvoyant
Thème par défaut